Connexion/Inscription ?
 
Partager avec:

Le vent les emporte tant !

vent_ emporte

De quel vent s’agit-il ? De celui de l’amour en pleine période de guerre ! Et qui ne penserait pas à ce sentiment doux et cher pendant des moments difficiles ? C’est l’histoire de la belle Scarlett Ohara avec Retth Butler du film romanesque « Autant en emporte le vent ».

 

De quel genre de cinéma parle-t-on ?

 

Du cinéma classique : Le cinéma classique a eu beaucoup de succès auprès du public, un public qui ne veut plus voir de souffrance, un public fatigué par les conséquences de la crise économique et les affres de la deuxième guerre mondiale. C’est pendant cette période que le centre du cinéma est mis en place : Hollywood. Le succès « La naissance d’une nation en 1915 » était le modèle qui a servi dans le cinéma classique hollywoodien.

 

De la pure fiction ?

 

Non, il porte des événements historiques. Le film relate des événements de la guerre de sécession, l’une des plus traumatisantes guerres de l’histoire des Etats-Unis d’Amérique, c’est aussi l’un des plus durs événements historiques américains. La guerre a duré quatre ans et a fait 617 000 victimes sans parler des maladies et des épidémies qui avaient frappées les deux cotés. Mais c’est aussi grâce à cette bataille que l’esclavage fut aboli et que tous les états formèrent une seule nation.

 

Qui a fait de ce film un tel succès ?

 

Oui ! Un grand succès que ce film ! Le roman de Margaret Mitchell, un roman au succès fou intéressa le cinéma. De ce fait le film fut adapté au roman et fut réalisé en 1939. Son tournage a duré trois ans et a couté la bagatelle de quatre millions de dollars, une somme considérable à l’époque.

« Autant en emporte le vent », dont la toile de fond est la guerre de Sécession a connu beaucoup de succès. Qui n’a pas vu ce film ? Même les jeunes en parlent maintenant pour marquer le point sur la culture cinématographique ! C’est une œuvre tellement puissante qu’elle trouve tout le temps des spectateurs quelle que soit la tranche d’âge !

C’est l’un des monuments du cinéma classique et Victor Fleming a voulu en faire un grand succès parlant. La jeune et belle Scarlette veut gagner l’amour et protéger sa famille en sauvegardant la propriété familiale. Son instinct de survie dans le chaos donne ce mélange d’émotions et de sentiments : malheur, devoir, l’espoir et désespoir.

Cette contradiction vient de la personnalité de l’héroïne qui est en même temps gênante et fascinante : Une femme déterminée à la quête de la sécurité matérielle. De la femme égoïste et vaniteuse elle se transforme en femme dure et âpre. Son défi est sans mesure car elle va contre tout et tous même contre les traditions sudistes. Elle ne se laisse pas guider par la société, elle possède une force remarquable. De la part d’une femme de son époque elle était libre et n’éprouvait aucune peur d’être jugée ? C’est Fascinant ! Le film vaut vraiment la peine d’être vu !

Partager avec:

Ajouter un commentaire

×