Connexion/Inscription ?
 
Partager avec:

Mazarine Pingeot

Mazarine

Mazarine Marie Pingeot est née le 18 décembre 1974 à Avignon (Vaucluse). Elle est écrivain. Elle est la fille de François Mitterrand, ancien Président de la République française et d’Anne Pingeot, conservatrice au musée d’Orsay.

Ce lien de parenté est resté caché du grand public jusqu’en 1994 même si le 25 janvier 1984, François Mitterrand, Président de la République, reconnaît Mazarine Pingeot, devant notaire.

Ses plus grandes dates :

  • Elle a fait sa scolarité au lycée Henri IV à Paris.
  • Septembre 1994, elle intègre l’École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud et y est classée 4e sur 35.
  • Agrégée de philosophie (reçue en juillet 1997 18e sur 73), elle rédige une thèse portant sur Spinoza et enseigne à l’Université de Provence.
  • En 1998, elle publie un roman intitulé Premier Roman, qui bénéficie d’une couverture médiatique intense. Cet ouvrage sera vendu à 60 000 exemplaires et sera traduit dans plusieurs langues.
  • En 2000, parallèlement à une carrière journalistique, elle publie Zeyn ou la Reconquête, un roman beaucoup moins bien accueilli que le premier, qui se vendra à 12 000 exemplaires.
  • En 2003, elle est chroniqueuse littéraire dans l’émission « Field dans ta chambre » de Michel Field, puis, à partir de 2004, dans « Ça balance à Paris », toujours de Michel Field et diffusée sur la chaîne de télévision Paris Première.
  • En 2003 elle publie un essai, Ils m’ont dit qui j’étais, qui traite de ses lectures. Un sacré mélange de fiches de lecture reliées à ses expériences personnelles. Ce concept en séduit plus d’un. Il sera vendu à 16 000 exemplaires en un an.
  • Février 2005 voit la publication de son quatrième ouvrage, Bouche cousue. Ce récit autobiographique se présentant sous la forme d’un journal intime a un tirage initial de 200 000 exemplaires.
  • En janvier 2006, pour le dixième anniversaire de la mort de son père, Mazarine signe la préface du livre de Stéphane Trano, Mitterrand, une affaire d’amitié, dans lequel elle croise son témoignage avec celui de Jean-Christophe Mitterrand, pour la première fois.

Mazarine Pingeot est l’animatrice d’une émission culturelle intitulée Le Café, diffusée uniquement sur le Web. En buvant du café, Mazarine Pingeot reçoit des personnalités du monde de la culture pour un échange décontracté.

L’émission, d’un format court (une dizaine de minutes), est découpée en trois parties: Café longo (confidences), Café frappé (questions-réponses rapides) et Café espresso (question surprise).

 

Partager avec:

Ajouter un commentaire

×