Connexion/Inscription ?
 
Partager avec:

Des plantes dépolluantes pour mieux respirer dans notre intérieur

plantes

L’air intérieur de nos maisons et appartements est pollué plus que l’air extérieur. C’est pourquoi de nombreux scientifiques se sont penchés pendant de longues années sur le sujet et ont récemment prouvé qu’il est possible d’assainir l’air intérieur de façon naturelle grâce à certaines plantes aux vertus dépolluantes comme l’Aloe Vera.

Ces plantes détruisent les éléments chimiques présents dans l’air notamment le formaldéhyde, le benzène et le trichloréthylène.

 

Pourquoi utiliser des plantes dépolluantes ?

L’air dans nos maisons est bien plus pollué que ce que l’on aurait tendance à croire. En effet, les types de matériaux utilisés pour la construction, la décoration (peintures et vernis par exemple) ou encore les détergents utilisés pour l’entretien et le nettoyage de la maison se composent généralement d’ingrédients chimiques, nocifs pour la santé de chacun. On parle alors de Composés Organiques Volatils parmi lesquels on retrouve benzène, trichloréthylène, formaldéhyde, toluène, xylène…
D’autre part, la pollution de l’air de notre intérieur peut également être due à présence de fumeurs dans une pièce.

 

Le principe de fonctionnement des plantes dépolluantes

Les plantes dépolluantes assainissent l’air intérieur grâce à l’absorbation des polluants de l’air par les feuilles et s’en nourrissent. La plante génère ensuite de la vapeur d’eau par transpiration améliorant ainsi la qualité de l’air dans la maison et le taux d’oxygène. Plus la taille de la plante est importante, plus ses performances augmentent.

 

Les variétés de plantes concernées

Chaque plante ne permet pas d’éliminer l’ensemble des composés organiques volatils, il est donc parfois nécessaire de combiner plusieurs plantes pour obtenir un assainissement optimal de l’air.

On retrouve parmi les plantes les plus efficaces, l’Aloe vera et le Philodendron qui ont la capacité d’éliminer environ 90 % du formaldéhyde. D’autre part, le Philodendron détruit également le pentachlorophénol. On trouve ensuite l’Azalée qui permet de neutraliser l’ammoniac et le Chrysanthème qui élimine le trichloréthylène. Le chlorophytum quant à lui élimine le monoxyde de carbone et le Lierre neutralise le benzène.

Les plantes dépolluantes peuvent être aménagées dans toutes les pièces de la maison y compris les pièces où vous dormez. Il convient tout de même pour une plus grande efficacité des plantes, d’aérer quotidiennement pendant environ 15 minutes les pièces de votre intérieur, d’éviter de régler le

thermostat de votre chauffage à une température trop élevée et enfin de privilégier les matériaux de construction et les produits d’entretien écologiques.

 

Partager avec:

Ajouter un commentaire

×