Connexion/Inscription ?
 
Partager avec:

Combattre la déprime passagère

deprime1

La vie, c’est comme les montagnes russes : tout le monde a des hauts et des bas. Voici quelques petites astuces qui pourraient peut être vous rendre le sourire et vous empêcher de tomber dans la dépression.

 

 

Si vous vous sentez abattu et mélancolique, si la vie vous semble lourde à porter de temps en temps, essayez l’une des ces méthodes.

  • Laissez-vous aller ;
  • Multipliez vos activités.

Tourner en rond chez vous accentuera votre coup de blues. Notre remède maison : sortir ! Allez vous promener à pied ou à bicyclette, allez voir des amis, jouez aux échecs ou lisez un roman.

Parlez de votre état

On se sent mieux quand on a parlé à quelqu’un. Trouvez des amis qui se soucient de vous et parlez-leur de vos problèmes.

Ne retenez pas vos larmes

Pleurer est un excellent moyen de se soulager, surtout quand on sait pourquoi on pleure. Prenez le temps d’analyser la situation. Très souvent, trouver la source de la dépression peut être d’un grand secours.

Faites de l’exercice

L’activité physique permet de se sentir mieux dans son corps. Mieux encore, elle déclenche la sécrétion, par le cerveau, d’endorphines. Ces substances naturelles, cousines de la morphine, chassent les tensions et douleurs, et provoquent une sensation d’euphorie, qui se prolonge après l’effort. Nous vous recommandons le footing qui sera aussi efficace que des médicaments antidépresseurs. En effet, la course induirait aussi la sécrétion de sérotonine, autre substance naturelle qui agit contre la dépression.

Ralentissez votre rythme de vie

De nos jours, on mène une vie très active. Si vous avez le sentiment qu’un surcroît de travail serait à l’origine de votre dépression, vous avez peut être simplement besoin de repos. Ne vous laissez pas surmener !

Respectez les autres

Les personnes déprimées sont souvent blessantes avec leur entourage. Evitez d’être désagréable car les autres pourraient vous répondre sur le même ton, c’est la dernière chose dont vous ayez besoin.

N’allez pas dans les magasins

Faire du shopping peut avoir un effet boomerang. Cela vous procurera peut être beaucoup de plaisir sur le coup, mais pensez à votre désarroi quand les factures arriveront.

Cherchez la lumière

Sachez que le manque de lumière exerce un effet nocif sur notre moral. En effet, si on ne s’expose pas suffisamment à la lumière (moins d’une heure par jour), notre organisme fonctionne comme s’il restait branché sur le mode « nuit ». La solution ? Faire le plein de lumière du jour. Profitez de la moindre lueur, si possible quand la lumière est la plus forte, le matin ou à l’heure du déjeuner : allez au travail à pied, faites des courses pendant votre pause de midi (pas dans un centre commercial !) ou promenez-vous au parc !

Bavardez, papotez… bref parlez !

Rien de meilleur pour le moral qu’une séance de papotage. «Le bavardage est une soupape idéale pour faire chuter notre tension nerveuse», confie une psychologue, et parler nous évite de somatiser, puisque nos émotions (positives ou négatives), s’expriment au lieu de s’enfouir au plus profond de nous… Presque toutes les thérapies « psys » passent par la parole, qui permet de tout exprimer sans avoir besoin de passer à l’acte. Une bonne raison pour décrocher son téléphone et lancer la conversation.

Riez

Cette plaisante activité provoque, comme l’activité physique, une sécrétion accrue d’endorphines, bénéfique pour le corps et l’esprit… à tel point que certaines cliniques l’érigent en thérapie ! Si le rire vous vient difficilement aux lèvres en ce moment, offrez-vous la cassette vidéo de votre film comique préféré, à vous repasser sans modération.

Mangez bien et sain !

Bien manger ne vous guérira pas par magie, mais certains aliments peuvent vous aider à retrouver l’énergie et la sérénité.
Le magnésium : on le trouve dans l’eau minérale, les amandes, les noisettes, le chocolat. Une carence en magnésium augmente la fatigue, l’irritabilité, l’anxiété et la nervosité.
Le fer est présent en grande quantité dans les viandes rouges. Sa carence entraîne une fatigue.
Les vitamines du groupe B sont présentes dans les huiles végétales, le germe de blé, les céréales complètes, les champignons et les légumes. La carence en vitamines B provoque fatigue, troubles du sommeil et de la mémoire.
N’oubliez pas que de nombreux compléments alimentaires sont disponibles en pharmacie pour palier aux carences d’une alimentation déséquilibrée. Y faire appel, peut vous aider à combattre ces malaises passagers.

Pas d’appétit ? Souvenez-vous qu’il vient en mangeant. Composez une jolie table, préparez-vous des plats que vous appréciez et prenez le temps de les déguster…

 

Partager avec:

Ajouter un commentaire

×