Connexion/Inscription ?
 
Partager avec:

Manger 5 fruits et légumes par jour, oui mais comment ?

fruits_legumes

Notre alimentation s’est transformée au cours du siècle dernier et s’est détournée des besoins fondamentaux pour aller vers des produits plaisir souvent plus gras et plus sucrés, les conseils en matière de santé sont là pour remettre les pendules à l’heure.

Le constat est là, une bonne partie de la population ne consomme pas quotidiennement assez de fruits et légumes. Notre alimentation a muté non seulement sous l’impulsion de l’industrie agroalimentaire mais aussi parce que nos rythmes de vies, plus trépidants qu’autrefois, ne nous laissent pas vraiment le temps de cuisiner.

Heureusement, on note ces dernières années un sensible retour en arrière en la matière avec le ras-le-bol de la malbouffe. De nouveau, les Français tentent de manger mieux pour garder la forme et essaient d’appliquer les conseils des organismes de santé.

Manger 5 fruits et légumes par jour est un de ceux-là, parce que les fruits et légumes, riches en vitamines, minéraux, fibres et eau ont une action particulièrement intéressante sur l’organisme : ils apportent des antioxydants, participent au mécanisme de défense immunitaire et sont source d’hydratation…

Cependant le conseil peut encore provoquer des interrogations car tout un chacun ne sait pas forcément comment le mettre en pratique. Un radis, une fraise, une rondelle de courgette, une de carotte et un quartier de pomme, ne suffiront pas à apporter la ration journalière adéquate ; il faut comprendre là cinq portions de 80 à 100 gr à répartir tout au long de la journée. L’idéal serait donc de consommer par exemple : un jus de fruits au petit déjeuner, des crudités au déjeuner, une compote au goûter, des légumes cuits et un fruit frais au dîner.

L’avantage des fruits et légumes c’est que justement on peut les consommer de différentes façons et cela est vrai même pour les surgelés, et pour les conserves en moins grande quantité. Mais si peu de gens et surtout les enfants sont enclins à les consommer c’est, que sans doute, nous ne varions pas assez les modes de préparation. Soupes, flans, tartes, gratins, purées, mélangés à des féculents ou tout simplement agrémentés d’herbes aromatiques, de crème, etc. pour les légumes ; en salade, en jus, râpés avec un peu de miel ou de chocolat, pour les fruits, il existe mille et une façons de les accommoder.

La mode en ce moment est aux smoothies ; entre jus et purée de fruits ou de légumes, voilà une nouvelle manière de les consommer, passés entiers au mixeur, ils sont juste liés avec du lait ou du yaourt pour l’onctuosité. Le succès est garanti et les possibilités infinies.

Attention cependant aux pièges tendus par l’agroalimentaire qui tente de surfer sur cette vague en proposant des produits étiquetés « riches en fruits » par exemple. Neuf associations de consommateurs ont récemment réagi en publiant un fascicule intitulé « Vrais messages ou fausses promesses ? » qui déjoue les astuces marketing et informe sur la véracité des compositions.

Quand à l’argument souvent opposé du coût, à moins de manger des fraises en décembre, quelques petits conseils peuvent vous aidez à mieux acheter : consommez les fruits et légumes de saison, plus goûteux et moins chers, allez au marché ou inscrivez-vous à ces coopératives de producteurs qui proposent des paniers complets pour la semaine sans intermédiaires, vous n’y trouverez pas l’achalandage des grandes surfaces mais vous y gagnerez en saveur et réaliserez de véritables économies.

 

Partager avec:

Ajouter un commentaire

×