Connexion/Inscription ?
 
Partager avec:

Mincir par l’hypnose : une persuasion douce

Mincir par lhypnose
Pour tous, sans effort ni contre-indication, la méthode d’amaigrissement par l’hypnose fait appel à des mécanismes mentaux faciles à mettre en œuvre. Celles et ceux qui désespèrent face à leurs nombreux essais d’amaigrissement infructueux pourraient être tentés. Plus tous ceux qui se refusent aux efforts, aux privations et redoutent plus que toute la sensation de faim ou de manque imaginée dans tout régime. L’hypnose représente une nouvelle voie, qui a le mérite de ne rien interdire, de ne faire intervenir aucun élément médicamenteux et de s’adresser, a priori, à tout le monde. Le principe est simple : plutôt qu’introduire privations et culpabilité, l’hypnose agit sur les mécanismes qui ont conduit au surpoids, sur les dérèglements qui ont induit des troubles de l’alimentation comme la boulimie, la compulsivité. L’hypnose est un état qui se situe entre le sommeil et un état de conscience modifié, obtenu par des suggestions mentales qui mènent la personne hypnotisée vers son monde intérieur. Il est alors possible de faire accéder le patient à une partie de son inconscient, ses souvenirs, ses sensations. Sous hypnose, le patient est amené à dissocier l’état de stress ou d’anxiété qui l’envahit du plaisir compensateur ressenti dans le recours à la nourriture, qui devient un besoin compulsif lorsque ces émotions, ces tensions se manifestent de plus en plus souvent. En brisant cette association et ce recours excessif à la nourriture, le comportement est modifié au niveau conscient, quotidien et habituel. D’une certaine manière, le patient reprend la maîtrise d’une partie de lui-même et se délivre d’une liaison toxique. C’est pourquoi l’hypnose s’avère efficace sur plusieurs dépendances : alcool, tabac, nourriture et certaines phobies. On le comprend, ce n’est pas l’hypnose qui fait maigrir mais son action de modification sur les habitudes alimentaires. Selon leur méthode, les praticiens conduisent davantage vers une répulsion des aliments nocifs, d’autres agissent sur les motivations pour mincir. Le principal avantage est de ne posséder aucune contre-indication et de ne présenter nul effet indésirable. Bien que les hypnotiseurs affirment que personne ne peut être totalement réfractaire à cette méthode, il est probable que quelques sceptiques doutent de son efficacité sur eux. Toutefois, puisque tout engagement à l’amaigrissement implique une part de volonté, l’acceptation du pouvoir hypnotique, de la part des réticents, signifierait cette détermination indispensable. Une séance d’hypnose coûte entre 60 et 130 euros la séance, non remboursée par la sécurité sociale, certaines mutuelles remboursant toutefois une partie de la consultation. Une ou plusieurs séances peuvent être nécessaires mais le succès de cette méthode dépend avant tout de la compétence du thérapeute. Certains s’improvisent hypnotiseurs au terme d’une courte formation, et il ne s’agit pas des plus fiables. Il est préférable de s’informer sur la formation et le parcours du thérapeute envisagé, la préférence devant aller à un médecin ou un psychologue, détenteur de notions médicales. L’hypnose est d’ailleurs enseignée à la faculté de médecine depuis 2001, et connaît de nombreuses applications dans le milieu hospitalier. Il est également possible de pratiquer l’auto hypnose, au moyen de CD ou de vidéos qui agissent de la même façon par un accès à l’inconscient. Enfin, on imagine que cette méthode peut aboutir à d’authentiques résultats quand le surpoids est provoqué par des raisons mentales ou psychologiques, ce qui est relativement fréquent, mais sans doute moins lorsqu’il est l’effet de dérèglements hormonaux qui réclament, eux, des thérapies plus appropriées.
Partager avec:

Ajouter un commentaire

×