Connexion/Inscription ?
 
Partager avec:

Aménager une cuisine américaine : une ambiance à soigner

cuisine_americaine

Adaptée aux nouveaux rythmes de vie et à tous les logements, la cuisine ouverte détend l’atmosphère mais comporte des impératifs.

 

Les avantages sont réels : la cuisine américaine peut convenir à de petits ou grands logements, elle est très conviviale puisqu’elle n’isole pas les invités de leurs hôtes en pleins préparatifs. Toutefois, le côté sympathique de l’option ne doit pas dissimuler ses vraies contraintes de conception, d’aménagement et d’utilisation au quotidien.

Puisque le principe d’une cuisine de ce type est l’ouverture sur une pièce à vivre, salle à manger ou salon, l’harmonisation est impérative. Le style, le mobilier et la décoration doivent être en accord avec l’espace sur lequel elle est ouverte. La question la plus cruciale est celle du revêtement de sol. Il faut concilier un plancher pratique et compatible avec les activités d’une cuisine avec celui de la pièce communicante. Si l’on prolonge le revêtement de la pièce de vie, et qu’il est peu adapté à la cuisine, comme du parquet ou un carrelage poreux, on envisagera au moins un périmètre de revêtement résistant autour du plan évier ou four où les projections sont les plus fréquentes. De même, la peinture murale devra être en accord avec l’ensemble du lieu mais aisée à nettoyer.

Un îlot central ou un bar de séparation caractérisent la cuisine ouverte. Dans les deux cas, il doit être esthétique et facile à entretenir. Le bois, l’inox, le carrelage sont des matériaux privilégiés pour cet usage. Pour éviter trop d’exposition, le bar à deux niveaux est commode et apprécié par les convives et la famille. Le plan de travail se situe en contrebas d’un plan plus élevé destiné à la consommation des hôtes : une formule sympathique pour un petit déjeuner ou un apéritif pris en commun.

La cuisine peut produire des odeurs et bruits désagréables s’ils se propagent à l’espace de réception. C’est pourquoi l’investissement majeur d’une cuisine américaine s’effectue dans une hotte aspirante puissante et silencieuse. Les autres appareils électroménagers, devront également produire des sons acceptables.

Une fois équipée, la cuisine américaine impose une pratique quotidienne très rigoureuse. Elle ne permet ni négligences ni entretien douteux. Impossible de laisser traîner casseroles, vaisselle et paquet de farine sous les yeux des invités. Les rangements sont donc importants pour éviter tout envahissement ménager. Dans un espace cuisine restreint, le choix de placards à porte coulissante permet un gain de place. On essayera également de placer le maximum de rangements en suspension, qui libèrent le sol. Les appareils volumineux qui doivent rester accessibles à tout moment, robot, cafetière, grille-pain, seront choisis dans un design qui permet leur exposition. L’investissement sera peut-être plus lourd mais il est indispensable pour créer une cuisine harmonieuse.

Enfin, les luminaires, de fonction ou décoratifs seront aussi choisis pour leur accord avec l’ensemble du cadre et leur caractère modulable, afin de ne pas imposer en cours de soirée un éclairage trop puissant venu de cet espace.

Délibérément ouverte, cette cuisine chaleureuse peut tout de même prévoir des solutions pour des isolements ponctuels, comme des cloisons coulissantes ou rideaux assureront en cas de besoin.

Partager avec:

Ajouter un commentaire

×