Connexion/Inscription ?
 
Partager avec:

Comment gérer un divorce avec son ado ?

divorce ado

Le divorce est difficile à vivre pour les deux conjoints. C’est encore plus difficile si on a des enfants. Pour les adolescents c’est une lourde épreuve que la séparation de leurs parents.

A la recherche de ses repères, l’adolescent aura tendance à prendre sur lui et à culpabiliser.

Comment expliquer à son adolescent, que papa et maman « ne sont plus amoureux », qu’ils ne s’aiment plus et vont se quitter ? Voici quelques conseils, qu’il est intéressant de suivre :

 

Prenez le temps de lui expliquer

 

Détrompez-vous, à cet âge, ils sont en capacité de comprendre… D’ailleurs, ils doivent surement se douter de la séparation.

Mais dans des moments si difficiles tels qu’un divorce, un adolescent a besoin qu’on lui explique les choses. Choisissez des mots simples qui lui seront compréhensibles. Evitez d’amplifier les choses et de dramatiser. Même si vous êtes malheureux, vous ne devez pas faire passer ce message à votre adolescent, si fragile à cette période sa vie.

Ne lui demandez pas de prendre part, il n’est pas responsable de votre conflit et il a besoin de l’amour et de la protection de ses deux parents.

 

Ne le laissez pas culpabiliser

 

A cet âge, l’adolescent est égocentrique, il aura donc tendance à tout relier à lui-même. Dans cette situation, il pensera qu’il est la cause de l’échec de votre couple.

Même si son inquiétude n’est pas exprimée verbalement, il pense tout au fond de lui que vous vous séparez parce qu’il a été désobéissant, ou parce que vous vous fâchiez souvent à cause de ses bêtises. Quoi qu’il en soit, vous devez lui expliquer clairement qu’il n’est pas responsable de cette rupture.

 

Rassurez-le sur vos sentiments

 

Votre séparation ne doit avoir aucun impact sur les sentiments que vous éprouvez pour votre enfant. Votre adolescent doit ressentir l’amour de ses deux parents et se sentir tout autant aimé et protégé. Si vous refaites votre vie avec quelqu’un d’autre, évitez de lui imposer cet « intrus ».

 

Acceptez ses crises

 

Votre enfant aura besoin d’exprimer son chagrin et sa colère. Même s’il est rassuré, faire face à cette situation qu’il n’a pas choisie est très délicat. C’est en acceptant sa douleur que vous lui donnez les moyens de la dépasser. Vous devrez accepter ses crises, ses mots durs et ses silences. Dites-vous que c’est en s’exprimant qu’il pourra passer sa douleur.

 

Répondez à toutes ses questions

 

Votre adolescent est en âge de comprendre, vous devez lui répondre à toutes ses questions pratiques : « Qu’est-ce qui change ? », « Je déménage ?», « Je change d’école ?»… Il est important qu’il ait ses repères. En effet, la maison c’est son univers. Vous pourriez réellement le déstabiliser en installant cette inquiétude.

Petit conseil : l’idéal serait, au moins pendant la crise, de lui permettre de conserver ses habitudes et son lieu de vie. S’il doit rester avec vous, évitez que se soit vous qui partiez.

Il est difficile pour un adolescent de surpasser la séparation de ses parents mais avec une bonne prise en charge faites par les parents, le cap est plus facile.

Surtout évitez de rester ensemble, juste parce qu’il y a des enfants. C’est un faux prétexte, un adolescent est de toute façon plus heureux dans une famille monoparentale qu’avec ses deux parents toujours en train de se disputer !

Partager avec:

Ajouter un commentaire

×