Connexion/Inscription ?
 
Partager avec:

Dresser un oiseau

dresser oiseau

Un oiseau dans une cage ou une volière, c’est ravissant. Cependant, les personnes qui adoptent ces charmants volatiles ne le font pas que pour le plaisir des yeux mais aussi pour échanger avec eux. Le dressage permet d’enrichir cet échange.

 

Qu’apprendre à son oiseau ?

 

Les oiseaux sont capables de faire de nombreuses choses. Beaucoup de personnes sont même surprises par les prouesses qu’ils réussissent parfois à accomplir. Pour en arriver là, il faut leur apprendre. Mais leur apprendre quoi ?

Avant d’envisager différents tours dignes d’un cirque, il faut éduquer son oiseau. Tout d’abord, il est nécessaire qu’il soit suffisamment sociabilisé et qu’il n’ait pas peur de son maître. Il doit se sentir en confiance. Ensuite, on s’intéresse aux bases du comportement. Par exemple, lui apprendre à entrer dans sa cage après lui avoir accordé quelques moments de liberté est primordial.

Une fois que le comportement de l’oiseau est satisfaisant, on peut passer aux choses un peu plus amusantes. On peut ainsi lui apprendre à monter et descendre du perchoir ou de la main, à tourner sur lui-même, à serrer une main, etc. Certains vont même jusqu’à leur faire faire de véritables pirouettes ou des tours avec des accessoires.

Enfin, c’est bien connu, les oiseaux chantent. On peut donc, à certains, apprendre des airs à siffler. D’autres parlent, alors on peut tenter de leur inculquer les rudiments du langage.

 

Organiser les sessions

 

Attention, il y a des espèces plus faciles à dresser que d’autres. Il est très important de bien se renseigner auprès de l’éleveur ou de l’animalerie.

Ensuite, pour dresser un oiseau, il faut s’assurer qu’il se sente bien. Ce n’est qu’à cette condition qu’il sera réceptif. On se soucie donc des questions suivantes : doit-il vivre parmi d’autres oiseaux de son espèce, doit-il avoir une cage ou une volière, etc.

Ensuite, voici comment organiser les séances. Il faut faire des sessions d’environ quinze minutes par jour, à heures fixes. On sort l’oiseau de sa cage et on se met dans un endroit calme. On commence par jouer un peu avec lui pour attirer son attention ou on répète quelques fois un tour précédemment appris. Ensuite, on procède par étapes, en étudiant soigneusement les gestes que l’on fait. Par exemple, pour encourager l’oiseau à tourner sur lui-même, on fait passer une friandise d’une main à l’autre pour réaliser, en premier lieu, un demi-tour. Lorsque l’oiseau réussit, même partiellement, le mouvement, on le félicite et on lui offre dans le même temps une petite friandise.

 

Dresser un oiseau demande de la patience mais promet de bons moments.

Partager avec:

Ajouter un commentaire

×