Connexion/Inscription ?
 
Partager avec:

Dur dur d’être un parent : comment partager de bons moments avec son adolescent ?

moments_adolescent

Votre petit garçon refuse de vous faire des câlins et votre adorable petite fille trouve les vêtements que vous lui achetez complètement ringards ? Chers parents, bienvenue dans le club très fermé des parents d’adolescents !

Finis les regards plein d’admiration que vos bambins ont, pendant longtemps, porté sur vous : aujourd’hui, ils se rebellent ! Ne vous découragez pas cependant car il existe des clés qui vous permettront de retrouver un peu de cette complicité qui vous unissait autrefois à votre enfant. L’adolescent est souvent de mauvaise humeur, toujours en opposition et lève les yeux au ciel mais il n’en reste pas moins… votre bébé.

Trouver un terrain d’entente avec son adolescent est une mission complexe mais pas impossible. On n’approche cependant pas tous les adolescents de la même manière : père ou mère, adolescent fille ou adolescent garçon. La guerre des sexes n’est pas déclarée mais il est important d’adapter son comportement. Impossible alors de ne pas sombrer dans les clichés habituels du shopping mère/fille et du sport père/fils.

Quel que soit le sexe de votre enfant, la règle d’or à respecter avant toute chose est de ne pas considérer votre adolescent comme votre enfant justement. L’adolescent est votre égal, faites-vous en un allié, ne le braquez pas. Pensez ensuite à ses centres d’intérêt mais là aussi restez prudent : ne tentez pas de rentrer dans le cercle très fermé de ses amis ou des endroits qu’il fréquente. Créez votre monde commun. Aujourd’hui, la magie d’Internet et des réseaux sociaux peut vous aider. Point d’espionnage, juste de la prise d’information. Votre adolescent est muet à la maison mais il ne l’est pas avec ses copains. Vous trouverez certainement sur les réseaux sociaux des informations que vous ne soupçonniez pas !

Dans la relation qu’ils ont au père, les garçons ont souvent besoin, encore à l’adolescence, de s’identifier à cette figure paternelle, de prendre exemple. Les hommes en devenir qu’ils sont ne recherchent pas le spectaculaire alors que les supers papas restent au placard : inutile de vos prendre pour des James Bond. Le simple fait de partager un moment et d’en parler ensuite peut suffire. Le jeune garçon est dans le concret, dans l’action dans le « faire ». Pensez-y. La jeune fille, elle, en revanche cherchera l’admiration de son papa. Le complexe d’Electre est certes loin derrière mais c’est dans les yeux du premier homme de sa vie que la jeune femme en devenir ira chercher son assurance. A l’inverse du garçon, elle est dans la démonstration d’affection. Du côté des mamans, même combat. Le garçon préfèrera partager des moments et faire des activités (et le shopping peut en faire partie !) alors que la jeune fille elle, cherchera plutôt des réponses à ses questions de femme en devenir.

On l’aura donc compris, partager des activités avec son ado n’est pas impossible mais il est important de ne pas s’imposer, de ne rien brusquer et surtout, de chercher à sentir ce que son enfant réclame. Mais il ne faut jamais oublier que votre ado est un adulte en devenir et que s’il s’éloigne un peu du nid, c’est aussi parce qu’il se sent pousser des ailes de futur grand.

 

Partager avec:

Ajouter un commentaire

×