Connexion/Inscription ?
 
Partager avec:

L’alimentation de bébé

alimentation bebe

Il semble évident à tout le monde qu’un bébé boit du lait. Mais comment passe-t-on du lait au steak-frites ?

 

Du lait, encore du lait !

Jusqu’à six mois, l’aliment indispensable et unique, c’est le lait. Cela peut être le lait de maman, recommandé par l’OMS, ou du lait 1er âge.

On préconise aujourd’hui de nourrir bébé lorsqu’il a faim, c’est à dire à la demande (ouin, ouin). Cela peut aller jusqu’à 10 tétées ou biberons par 24 heures. Eh oui, l’estomac de bébé ne fait pas bien la différence entre le jour et la nuit. Pour l’aider, même si il semble dormir tout le temps, laissez la lumière allumée la journée et vaquez à vos occupations, même bruyantes. La nuit en revanche, réduisez au maximum les nuisances oculaires et auditives.

Pour les mamans qui donnent le sein, l’allaitement à la demande requiert une hyper disponibilité parfois éprouvante. Rassurez-vous néanmoins, avec votre aide, votre enfant finira par avoir des heures de repas fixes et par ne plus avoir besoin de manger la nuit. En outre, ne culpabilisez pas si vous laissez de temps en temps quelqu’un d’autre se charger du biberon. Bébé a besoin d’une maman détendue.

 

 

La diversification alimentaire

Elle se fait tout en douceur et débute entre quatre et six mois. Demandez l’avis de votre pédiatre avant de commencer.

Entre quatre et six mois, bébé peut goûter de temps en temps une cuillère de compote de pommes très lisse ou de purée de carottes / de courgettes. Ensuite, l’un après l’autre, on pourra introduire d’autres fruits et légumes et tenter des mélanges. Bébé peut aussi goûter aux céréales infantiles sans gluten.

A partir de six mois, vous pouvez agrémenter sa purée d’un peu de viande, de poisson, ou de matière grasse type beurre ou huile d’olive. Vous pouvez également lui donner un dessert : un yaourt pour bébé.

A partir de sept mois, on peut introduire les féculents dans son alimentation : pâtes, riz, semoule, etc. et à partir de huit mois le fromage. Les menus de bébé commencent alors à (presque) ressembler à ceux des adultes. Lait et céréales au petit déjeuner. Hachis Parmentier gratiné, bœuf-carottes, pâtes à la provençale (le tout plus ou moins mixé selon l’âge) et crème dessert pour le déjeuner. Compote et boisson (lait ou jus de fruit pour bébé) au goûter. Lait et légumes au dîner.

Attention, ne donnez pas d’œuf ou de gluten sans avis médical. Ne donnez jamais de sel, de kiwi, d’arachides, de céleri ou de fruits de mer. Limitez les aliments sucrés. Gardez à l’esprit que les fruits crus ne peuvent être consommés qu’à partir du onzième mois.

Il est parfois difficile de savoir comment alimenter bébé, quels sont les bons produits, les bonnes quantités. N’hésitez pas à demander à votre pédiatre ou à consulter le carnet de santé. Les sites internet des grandes marques de produits alimentaires pour bébé vous donneront des idées de menus et vous fourniront un étiquetage clair concernant l’adaptation de chaque aliment à chaque âge.

 

 

Comme les grands !

A partir d’un an, votre enfant commencera à boire du lait croissance et à goûter des choses pour les grands. Ce n’est qu’à partir de deux ans qu’il pourra prendre les mêmes repas (équilibrés) que ses parents.

 

Partager avec:

Ajouter un commentaire

×