Connexion/Inscription ?
 
Partager avec:

L’alimentation de la femme enceinte

alimentation

Pendant la grossesse, vous devez prendre particulièrement soin de votre alimentation car désormais vous êtes deux ! Votre bébé va puiser ce dont il a besoin dans votre organisme, il faut donc être vigilant.

Il ne s’agit pas de manger deux fois plus mais de changer vos habitudes et d’adopter certaines règles pour permettre à votre bébé de se développer au mieux.

 

La règle d’or : Mangez équilibré !

  • Consommez des glucides, des protéines et des lipides, sans oublier les vitamines et les minéraux. Les médecins considèrent qu’une femme enceinte ayant une activité moyenne doit, sur 100 calories, ingérer 15 à 20 calories d’origine protéique, 30 à 35 d’origine lipidique et 50 à 55 d’origine glucidique.
  • Augmentez vos apports, mais de façon raisonnable. Enceinte, vous avez besoin de 2200 à 2500 calories par jour, contre 2000 en temps normal. Durant votre grossesse, vous allez prendre du poids de façon régulière et il est normal d’accuser à la fin du terme entre 8 et 15 kilos supplémentaires.
  • Buvez beaucoup d’eau. En effet, vos reins travaillent davantage car ils filtrent à la fois vos déchets et ceux de votre bébé. Il est donc recommandé de consommez entre 1,5 et 2 litres d’eau au quotidien.
  • Renforcez vos apports en fer. Contrairement aux idées reçues, vous en trouverez peu dans les lentilles et les épinards mais bien davantage dans les viandes, les poissons et les oeufs.
  • Misez sur le calcium pour assurer la solidité du squelette du fœtus. Le calcium est présent en quantité importante dans les produits laitiers.

 

Durant cette période de votre vie, certains aliments sont à proscrire :

  • Supprimez toute consommation d’alcool. Limitez l’absorption d’existants comme le café ou le thé.
  • Les viandes peuvent véhiculer certaines infections et notamment la toxoplasmose, qui peut avoir des conséquences graves sur le fœtus. Le meilleur moyen d’éviter ce risque est de consommer la viande très cuite, au-delà de 50 degrés. Bannissez également toutes les charcuteries crues (rillettes, saucisson etc).
  • La consommation de poisson est recommandée durant la grossesse mais là encore, des précautions s’imposent… Certains poissons sont à proscrire, notamment l’espadon, car il peut contenir du méthylmercure, toxique pour le système nerveux du fœtus. A bannir également les poissons crus (adieu les sushis) ainsi que les crustacés et les coquillages.

Méfiez vous enfin des fromages ! Les fromages à base de lait cru non pasteurisé sont dangereux. En ce qui concerne les autres fromages, prenez soin d’ôter la croûte car elle peut véhiculer la listeria. Vous pourrez ainsi déguster sans souci des fromages cuits, tels que le beaufort, le conté ou encore le gruyère.

Partager avec:

Ajouter un commentaire

×