Connexion/Inscription ?
 
Partager avec:

Le massage prénatal

massage parenatal

La période de la grossesse est particulièrement éprouvante pour la femme enceinte, aussi bien sur le plan physique qu’émotionnel.

En effet, porter un enfant est vecteur de stress et entraine de nombreuses douleurs du corps, et particulièrement du dos et des jambes. Pour lutter contre la fatigue et le stress, la femme enceinte peut se faire masser.

Mais il est important de respecter certaines règles, afin de ne pas avoir de conséquences négatives sur le bébé.

S’installer correctement

Le massage prénatal est également appelé « massage latéral » : en effet, en raison de son état, la femme enceinte peut difficilement s’allonger sur le ventre ou le dos.

La femme s’installe donc sur le côté, la tête soutenue par un oreiller. Elle tient un coussin dans ses bras, et repose une jambe sur un polochon.

Correctement installée, elle pourra ainsi se laisser aller et profiter pleinement des bienfaits du massage.

Respecter certaines précautions

Le massage prénatal ne doit pas être pratiqué dans les trois premiers et les trois derniers mois de la grossesse. En revanche, il est particulièrement recommandé lors des 5ème et 6ème mois.

L’utilisation d’huiles essentielles est à proscrire, ces dernières pouvant être néfastes pour le bébé ou causer des allergies à la femme enceinte, dont la peau est particulièrement fragilisée. On utilisera donc des huiles naturelles : huile de base de massage (sans parfum), huile d’amande douce, huile de macadamia ou huile d’argan.

Maîtriser la technique

En raison de l’état particulier de la femme qui se fait masser, il est important de faire appel à une professionnelle : de très nombreux instituts de beauté proposent des soins pour femmes enceintes.

La plupart des instituts autorisent le père du bébé à assister au massage, afin d’apprendre les gestes et savoir les reproduire sans danger à la maison.

Le massage s’effectuera en deux périodes d’une trentaine de minutes (d’un côté puis de l’autre) : la masseuse commencera pas les pieds, puis remontera vers les jambes, le dos, les bras, les mains, la nuque et le ventre.

Elle insistera sur les jambes, le dos et le sacrum, qui sont les zones les plus douloureuses chez la femme enceinte.

Favoriser la détente

Le massage prénatal est exclusivement dédié au bien-être de la mère : il est important qu’elle puisse se détendre et évacuer le stress et les douleurs liées à sa grossesse.

Une musique très douce, une lumière tamisée et quelques instants de relaxation à la fin du massage l’aideront à profiter pleinement de ce moment de douceur.

Partager avec:

Ajouter un commentaire

×