Connexion/Inscription ?
 
Partager avec:

Les crèches parentales : nouveau mode de garde

creche_parentale

Les crèches parentales sont nées dans les années 1970. Ce sont des petites crèches associatives, gérées par les parents sous la direction d’une éducatrice qualifiée. Mais quels sont réellement les avantages de ce mode garde ? Le principe des crèches parentales est simple : les parents participent au fonctionnement de la structure (administration, trésoreries, préparation des repas…) et assurent une permanence une demi-journée par semaine. Une possibilité pour les parents désireux de s’investir dans l’éducation de leurs enfants. Cette méthode est idéale pour les parents qui travaillent à mi-temps. Cette structure accueille des enfants âgés de 2 mois à 6 ans (plus généralement jusqu’à 4 ans). Les parents, membres de l’association, sont les responsables de la crèche en général. Ils s’entourent de professionnels salariés notamment pour l’accueil des enfants (l’équipe pédagogique) mais aussi bien souvent pour des tâches administratives. Certaines règles sont strictes notamment concernant l’équipe pédagogique qui doit être composée de professionnels :

  • Les locaux doivent être conformes aux normes de sécurité, d’hygiène et de confort et permettre une surveillance aisée des enfants : maison individuelle, appartement de type F5/F6, centre social.
  • Les horaires sont sensiblement les mêmes que ceux des crèches collectives.
  • Le règlement intérieur qui est à fournir dans le dossier de demande d’ouverture doit préciser les responsabilités respectives et les modalités de collaboration des parents et des professionnels assurant l’encadrement des enfants, ainsi que les fonctions déléguées au responsable technique.
  • L’autorisation d’ouverture est délivrée par le Président du Conseil général après avis du maire de la commune et visite des locaux par le médecin responsable du service départemental de protection maternelle et infantile.
  • Le nombre d’enfants ne doit pas dépasser les 20.

Ce mode de garde présente plusieurs avantages assez intéressants :

  • Le développement de l’enfant : En raison du nombre limité des enfants accueillis et de la participation des parents, la crèche parentale offre une forme intermédiaire entre la vie de famille et la collectivité, particulièrement favorable au développement de l’enfant et à sa socialisation.
  • Un espace accueillant pour tous : L’ambiance souvent conviviale dans ces lieux permet généralement un accueil agréable à tous les enfants et parents. Les valeurs et le mode de fonctionnement des crèches parentales ont souvent permis d’offrir aux enfants handicapés un accueil collectif proche de leur domicile.
  • Si la crèche est avant tout un lieu d’accueil pour les jeunes enfants, elle offre aussi un espace de convivialité pour les parents, des occasions de rencontres particulièrement intéressantes et différentes de ce qu’ils connaissent.
  • Un appartement d’accueil répondant aux normes de sécurité doit assurer le confort et le bon déroulement de la journée.

Toutefois, certains inconvénients sont malheureusement à signaler notamment la difficulté éventuelle à remplacer un parent qui quitte la crèche. Le prix peut aussi s’avérer élevé lorsque les aides et subventions de part la CAF ou la mairie sont faibles.

Partager avec:

Ajouter un commentaire

×