Connexion/Inscription ?
 
Partager avec:

Ostéopathie et grossesse

grossesse

La grossesse est une période de la vie de la femme qui peut vite être vécue comme un calvaire. Certaines femmes n’auront aucun soucis particulier pendant ces 9 mois, chez d’autres, la grossesse sera une phase difficile : douleurs du dos, sciatique, reflux gastro-oesophagien…

 

Les traitements médicaux étant limités chez la femme enceinte, l’ostéopathie s’avère une excellente alternative de secours.

La prise de poids chez la femme pendant la grossesse va être responsable d’un changement de posture. Au fur et à mesure du grossissement du ventre, le poids du corps et son centre de gravité vont changer. La colonne lombaire, en s’adaptant au volume du ventre à l’avant du corps, se lordose encore plus, provoquant des lombalgies. Certains ligaments vont être étirés au niveau du dos, et les disques intervertébraux seront plus tassés qu’à l’ordinaire, générant des maux de dos. L’adaptation du bassin et des organes qu’il contient (utérus, vessie), ainsi que le poids du bébé sur les muscles du plancher pelvien peut réveiller des douleurs de sciatique ou de coccyx.

Tous ces troubles mécaniques peuvent être vus par l’ostéopathe qui adaptera ses techniques pour qu’elles soient douces et sans danger pour la femme et son bébé.

Le fait de rééquilibrer le bassin lors des derniers mois prépare l’accouchement. De nombreuses sages-femmes ont pris l’habitude d’orienter leurs patientes chez l’ostéopathe pour que l’accouchement soit facilité.

Il existe aussi un certain nombre de désagréments digestifs comme les éructations, les reflux gastro-oesophagiens, la constipation, les ballonnements… Comme l’utérus augmente de volume, il peut refouler certains organes abdominaux amenant tous ces symptômes. Le praticien, à l’aide de techniques d’ostéopathie dite viscérales pourra remédier à ces différents troubles.

En résumé, l’ostéopathe cherchera à libérer les tissus afin que les viscères, les articulations, les nerfs, et les éléments vasculaires soient libres dans leur mouvement, limitant ainsi les douleurs.

Après l’accouchement, la posture de la femme changeant de nouveau, par cette fois ci, une perte de poids importante et très rapide, l’ostéopathie peut de nouveau avoir son utilité pour rééquilibrer les structures qui auront été perturbées.

Et sachez que les bébés peuvent être aussi suivis dès leur naissance pour les troubles du sommeil, d’alimentation, de succion, de crâne plat etc… Votre médecin devra vous fournir un certificat de non contre-indications pour les nourrissons de moins de 6 mois.

Ne laissez pas une sciatique gâcher ce doux moment et vivez votre grossesse de manière épanouie, ayez le réflexe ostéopathie !

Partager avec:

Ajouter un commentaire

×