Connexion/Inscription ?
 
Partager avec:

Izia, fille de et sœur de, vraiment ?

izia_fille

Lorsqu’on écoute pour la première fois Izia, on ne peut pas passer à côté des échos incessants :« fille d’Higelin », « sœur d’Arthur H »… Oui, mais cette petite n’est pas que ça. Arrêt sur son premier album, justement intitulé « Izia », pour nous montrer sa personnalité : elle est elle-même, et n’a besoin personne.

Parce que c’est une surprise. Son album est étonnamment puissant et rock. Bien sûr, cela n’est qu’un premier opus, mais sans être indulgent, quelle intensité, quelle conviction ! La demoiselle a tout compris à l’art du rock’n’roll et s’éloigne pourtant de la musique jouée par son père et son frère. Ne parlons plus d’eux. Une musique savamment menée, entre crescendo ficelé à souhait et puissance des instruments, le tout lié avec la voix éraillée d’Izia. Une pure merveille.

Les titres les plus accrocheurs, « Lola », « Back in town » et « Let me alone » alternent douceur et coup de folie qui ne peut que nous laisser, excusez-nous du peu, frissonnants, envahit par l’émotion qui l’habite. Elle a une telle capacité à communiquer les sentiments que l’on dirait qu’elle a plus de 19 ans, et qu’elle a déjà beaucoup vécu. Une sorte de passé musical l’habite, et lui donne sa capacité à interpréter et enfiler n’importe quelle personnalité. En même temps on oublie souvent que le rock’n’roll est avant tout généré par de grands ados, écorchés vifs, pour qui le ressenti est un art, un don. Izia ne s’inspire pas, comme on pourrait le croire, seulement des nouveaux mouvements du rock, mais aussi de ses prémices, pour un résultat indubitablement énergisant.

Et sur scène c’est encore plus convaincant. On assiste, complètement passif et le souffle coupé, à cette dépense d’énergie que nous venons d’aborder, si impressionnante de la part d’une jeune fille. Celle-ci envoie ses messages de façon si brutale et crue que cela pénètre notre sensibilité à chaque coup plus fort. Ce qui lui a d’ailleurs valu, à juste titre, 2 victoires de la musique. Une pour la révélation scène, et une pour l’album rock de l’année. Ce qui prouve bien son professionnalisme, malgré son jeune âge.

Et cette jeune artiste ne s’arrête pas là. Elle a aussi entamé un partenariat avec la marque Petit Bateau, partenariat plutôt réussi, que l’on pouvait notamment retrouver sur le site des Inrocks, Facebook, et qui montraient des photos (fausses ou pas, le résultat est le même) d’Izia de sa naissance à présent, sur fond de « Let me alone ». Ce qui est plutôt pertinent, et donne une image moins sage à la marque, tout en redorant le blason de la fille d’Higelin (et voilà, ça recommence).

 

Partager avec:

Ajouter un commentaire

×