Connexion/Inscription ?
 
Partager avec:

Le musicien Rodolphe Burger

rodolphe_burger

En clôture de l’exposition « Notre Histoire » sur la Bosnie, Rodolphe Burger a réuni autour de lui quelques artistes, dont Jacques Higelin et Rachid Taha pour un concert exceptionnel à l’Alhambra de Paris.

Rodolphe Burger : ça vous dit quelque chose ?

Chanteur à la voix grave et suave, guitariste hors pair, l’ancien leader de Kat Onoma, est un véritable ovni dans le paysage musical français. Plébiscité par ses pairs, peu médiatique, cet artiste prolifique trace son chemin depuis vingt-quatre ans, loin des sentiers battus. Son univers musical ? Un rock empreint de mélancolie et de poésie contemporaine, sur fond de sample et d’électro. Son thème favori ? L’amour bien sûr, qu’il chante aussi bien en anglais qu’en français. Ces meilleurs complices ? Françoise Hardy – chanteuse et astrologue -, Jacques Higelin – chanteur atypique – ou encore Alain Bashung – chanteur compositeur -, avec lesquels il se plaît à collaborer selon ses envies.

 

De la philosophie à Kat Onoma

 

Né en 1957 à Colmar, Rodolphe Burger devient professeur de philosophie au début des années 1980 tout en exerçant ses talents musicaux au sein du collectif « Dernière Bande », qui donne ensuite naissance à « Kat Onoma ». De 1986 à 2004, le groupe, dirigé par RB enregistre neuf albums avant de se séparer. Le leader prône une liberté musicale et une créativité fondée sur la rencontre et la confrontation des disciplines. Un rock intense, influencé par les Velvet Underground ou des Stooges croise un jazz plutôt free (influencé par Coleman, Blood Ulmer) et un verbe poétique magnifique, inspiré de Serge Gainsbourg ou de Nick Cave. Evoluant avec son temps, RB utilise les techniques contemporaines popularisées par la techno (sampleur, répétiteur, boucles, traitement des sons…), pour les associer avec l’acoustique (batterie, chant) et l’électricité de ses guitares aériennes et acerbes.

 

Aventures solitaires

 

En 1993, RB sort son premier album solo : « Cheval Mouvement ». Celui-ci s’articule autour d’une inspiration minimaliste, et de climats très majoritairement acoustiques. En 1998, son album « Meteor Show », mixé par le batteur d’origine irlandaise Liam Farrell, dit Doctor L, reçoit  le Grand Prix de l’Académie Charles-Cros.

 

Dernière Bande

 

Depuis 2000, Rodolphe Burger préside le festival « C’est dans la vallée », qui se déroule chaque année dans la commune où il a grandi. En 2002, il crée « Dernière Bande », maison de production et d’édition, collabore avec l’écrivain et dramaturge Olivier Cadiot, et produit « Meteor Show II » (collection de sept inédits issus des mêmes sessions que l’album éponyme). En 2008, il enregistre « No Sport », en compagnie de James Blood Ulmer et Rachid Taha, et toujours produit par Doctor L. En mars 2009, paraît « Valley Session ». Tous les fans de R. Burger ont pu le retrouver à Avignon au mois de juillet 2010 pour des concerts exceptionnels.

 

Partager avec:

Ajouter un commentaire

×