Connexion/Inscription ?
 
Partager avec:

Comment établir une liste de mariage : cœur et raison

liste_mariage

Si certains préparatifs du grand jour suscitent un léger stress, celui de la liste de mariage n’engendre que du bonheur. C’est l’occasion de se faire plaisir, de se voir offrir des présents inaccessibles ou d’acquérir un surcroit de confort appréciable. Cependant, cet aspect agréable ne doit pas évincer des conseils avisés.

Le mariage a bien changé et la liste traditionnelle, à dominante ménagère, est devenue l’exception. Les couples sont souvent formés depuis quelques temps, cohabitent et sont équipés des éléments domestiques essentiels. Toutefois, les cadeaux de mariage peuvent aider à élargir, compléter ou renouveler cette panoplie.

Côté pratique, il est conseillé d’arrêter sa liste environ 4 mois avant le jour J. La formule est si consacrée que les prestataires sont légion. Les grands magasins, parmi les premiers dépositaires, demeurent parmi les leaders, d’autant qu’ils proposent, en plus des cadeaux traditionnels, une gamme étendue de présents, ainsi que des avantages appréciables : livraison, possibilité d’échanges, remises, et marge laissée aux retardataires. Aujourd’hui, les grandes surfaces et, bien sûr, les sites de vente en ligne, dont certains sont spécialisés, ont investi le créneau.

Les cadeaux se sont aussi diversifiés et le voyage de noces est devenu l’un des must des couples installés. Les agences et sites de voyages se sont organisés et proposent destinations et services adaptés à cette demande. Moins fréquents que la lune de miel enchantée, d’autres cadeaux font partie des listes contemporaines : œuvres d’art, abonnements à des clubs de gym, au théâtre ou pour une année de fleurs, et même voiture détachée en lots, en espérant que les pièces offertes finissent par s’assembler en un véhicule complet.

Après avoir pensé à soi, il faut aider les généreux. S’il s’agit de contenter ses envies, il faut également laisser aux invités une latitude de choix. Entre famille, amis ou collègues, la proximité n’est pas la même et les cadeaux doivent recouvrir une gamme adaptée à tous, y compris aux budgets restreints. Pour cela, il est préférable d’établir une liste plus longue que celle des invités, et de la composer de présents à tous les prix. Le choix d’un magasin aux succursales multiples, d’un site ou agence en ligne facilitera la tâche des donateurs éloignés ou isolés. Le dépôt de deux listes, l’une généraliste et l’autre plus spécifique, peut aussi les aider.

Il n’est pas question de mentionner sa liste sur les faire-part. Les futurs époux ou leur famille proche seront contactés pour fournir les informations utiles. La formule de l’urne, destinée à accueillir les « enveloppes » représente une éventualité. Moins délicate que le cadeau personnalisé, elle pourra trouver place dans l’un des lieux de la cérémonie, d’une façon élégante, sous la forme d’une jolie corbeille invitant à une pensée pour les mariés.

Enfin, la bienséance impose de remercier tous ses donateurs. Il est possible de le faire, au fur et à mesure de la notification des cadeaux, avant la cérémonie, mais pas au cours de celle-ci afin d’éviter les oublis ou les impairs, sinon au retour du voyage de noces. Pourvu que chacun soit remercié nominativement et aimablement, il ne sera pas tenu rigueur aux mariés de ce délai bien compréhensible.

Partager avec:

Ajouter un commentaire

×