Connexion/Inscription ?
 
Partager avec:

La mode des rondes

rondes

La mode classique est étudiée et taillée sur des femmes qui font du 34. Franchement, vous : vous faites du 34 ? Moi non !

Les mannequins grandes tailles

Depuis peu, on entend parler d’un nouveau phénomène dans la presse : les mannequins grandes tailles. Elles font au minimum du 42.

 

Malgré la couverture médiatique, leur travail reste marginal. Il y a très peu de ces vraies femmes dans les grands magazines de mode. Pourtant, nous leur ressemblons bien plus qu’aux mannequins classiques.

Après une étude, les publicitaires ont réalisé que les consommatrices projetaient une image d’elles négative lorsqu’elles étaient face à des mannequins ronds. Leurs formes les dérangent. Du coup, elles ont moins tendance à consommer. Elles préfèrent voir les vêtements sur des mannequins classiques. Elles projetteront une image d’elles plus valorisantes et achèteront plus facilement. Par conséquent, que ce soit pour des collections grandes tailles ou non, les modèles sont présentés sur des mannequins minces voire maigres.

Le problème, c’est que les tenues ont l’air très bien sur elles mais pas tellement sur nos formes. On est déçue à l’essayage. C’est sur des mannequins ayant nos mensurations qu’il faudrait regarder comment tombent les vêtements, c’est à partir d’elles qu’il faudrait définir notre style. On peut vouloir être à la mode sans pour autant porter un pantalon cigarette !

Des vêtements et des boutiques à notre taille

Il est peut être sympathique de se dire qu’on rentre dans un 38, mais si on doit y être boudinée après un bon repas ou en cas de forte chaleur, il vaut mieux acheter un 40. Personne ne verra l’étiquette et il nous sera nettement plus avantageux… dans tous les sens du terme !

Pour celles d’entre nous qui feraient un 42/44 ou plus, il ne faut pas hésiter à aller dans les boutiques « grande taille ». C’est le cas de Toscane, la branche pour les rondes d’Armand Thierry ou de M&S Mode, qui propose les mêmes modèles du 36 au 54. Vous y trouverez des vendeuses capables de vous conseiller pour mettre vos formes en valeur (et cacher joliment ce que vous voulez cacher) ainsi que des collections imaginées pour vous.

Cessons de rêver devant l’image en papier glacé d’une jeune fille de 17 ans ! Nous n’aurons plus jamais ce corps, peut-être même ne l’avons-nous jamais eu. Pour être un peu revancharde, on peut même se dire qu’ils ont « photoshopé » les côtes qui saillaient sous le petit top. Nous sommes des vraies femmes et nous faisons un 38, un 40, un 42, un 44, voire plus. Il ne reste plus qu’à l’assumer, à entretenir ce qui nous plaît et à le mettre en valeur avec des vêtements appropriés !

 

Partager avec:

Ajouter un commentaire

×