Connexion/Inscription ?
 
Partager avec:

Jean Nicolas Billot : le green pour passion

jeannicolas_billot

Initié à la pratique du golf suite à l’installation de sa famille non loin du Golf de la Sorelle, Jean-Nicolas Billot figure aujourd’hui au rang des meilleurs golfeurs français. Retour sur un parcours placé sous le signe de la passion.

Né à Lyon en août 1978, Jean-Nicolas Billot s’avère très vite être un sportif dans l’âme. Nombre de sports occupent son quotidien avant qu’il ne se prenne de passion pour le monde des greens et des clubhouses.

La proximité avec le Golf de la Sorelle, dans l’Ain, crée les conditions les plus favorables pour que Jean-Nicolas Billot, dès 1991, commence à pratiquer ce qui d’une passion deviendra un sport.

 

Les premières années

Alors qu’il est encore au collège, puis lycéen, il passe le plus clair de son temps à frapper la petite balle blanche. Bachelier, il met un terme à ses études pour se consacrer entièrement à son sport.

Ses premières années de pratique, alors qu’il n’a pas encore rejoint les rangs professionnels, se montrent prometteuses. En 1996, non content d’obtenir son bac ES, il devient champion de golf junior Rhône-Alpes, dispute une demi-finale des championnats de France junior d’où il n’est éliminé qu’en toute fin de partie, au vingtième trou.

1997 : son jeu se renforce, sa technique s’améliore sans cesse, sa persévérance ne fait aucun doute et son envie de gagner encore moins. Il perd pourtant en quart de final du Championnat de France amateur mais remporte les grands prix de Mulhouse et d’Esery.

Fort de ces deux premiers titres, sa carrière se lance.

 

Carrière professionnelle

Devenant professionnel à 20 ans, il monte toujours plus en puissance. C’était sans compter sur des problèmes de santé récurrents qui ruinent totalement ses efforts et toute la saison de golf 1999.

79ème joueur français à l’issue de la saison, il gravit à grand peine les échelons du classement pour finir 69ème en 2000, une autre saison difficile qui pourtant ne met pas à mal ses espoirs de figurer parmi les meilleurs golfeurs nationaux.

En 2001, sa carrière décolle difficilement. Il lui faut montrer ses quartiers de noblesse et repasser les cartes d’accès au circuit français pour avoir le droit de jouer sur l’ALPS Tours.

 

Début de reconnaissance

3ème du Mémorial Olivier Barras à Crans sur Sierre ainsi qu’au Badtazmandorf Open, en Autriche, Jean-Nicolas Billot réussit, en cette année 2001, plusieurs TOP 10. Ces excellents résultats lui permettent de finir 11ème au classement ALPS. 2002 et 2003 sont des années de belles progressions. Les victoires ALPS s’enchaînent, et il se classe 25ème meilleur joueur français.

2004 concrétise ces années d’efforts incessants : il remporte l’ALPS Tour Italie et le Tournoi du golf du Gouverneur à Lyon. En 2005, il fait 3 Top 10, finit 2ème à l’Open de Fès, gagne toujours sur l’ALPS, il accède alors aux cartes européennes.

2006 : changement d’entraîneur et accélération des victoires : l’Open de Bordeaux et l’ Open la Margherita sont remportés. Les places d’honneur se multiplient ensuite sur l’ALPS, le Challenge Tour et le circuit Français.

Sa carrière jusqu’à aujourd’hui, n’a pas montré de signe de faiblesse, il continue à figurer au rang des meilleurs joueurs français.

 

Partager avec:

Ajouter un commentaire

×