Connexion/Inscription ?
 
Partager avec:

Karch Kiraly, une légende du volley

karch_kiraly

Karch Kiraly est le joueur le plus capé de l’histoire du volley-ball et une véritable légende internationale, à la fois en salle et sur la plage.

Nommé en avril 2009 entraîneur adjoint de l’équipe nationale féminine des Etats-Unis, il se lance dans une nouvelle carrière qu’il espère aussi réussie que sa fabuleuse carrière de joueur.

 

Né en 1960, Kiraly est le fils d’un ancien joueur de volley hongrois. Il fait ses études à Santa Barbara et rejoint ensuite l’équipe nationale junior puis l’UCLA Bruins de Los Angeles. Doté d’une exceptionnelle détente verticale (il peut s’élever à 1 mètre de hauteur), Karch Kiraly fait sensation dans l’équipe du lycée de Santa Barbara et, pendant sa dernière année scolaire, il est élu meilleur joueur de l’État.

En 1981, il fait ses débuts dans la sélection américaine, avec laquelle il remporte le titre olympique en 1984. L’année suivante, il contribue à la victoire des Etats-Unis à la Coupe du Monde. Dominant complètement la discipline au niveau mondial, les Américains enchaînent en 1986 avec le Championnat du Monde organisé en France et Karch est élu meilleur joueur du monde par la Fédération internationale de volley-ball (FIVB).

Le temps de la consécration coïncide avec les Jeux Olympiques de Séoul en 1988. Kiraly est au sommet de son art et l’équipe américaine parvient à battre en finale sa grande rivale, l’équipe de l’URSS, par trois sets à un.

C’est à cette époque que Kiraly se tourne vers le beach-volley, dont il deviendra l’un des représentants les plus connus au monde. Après deux saisons passées sur la plage, il rejoint le club italien de Ravenne, avec lequel il remporte le titre de champion et celui de la coupe d’Italie, ainsi que deux titres européens et un titre de Supercoupe d’Europe.

De retour au beach-volley, Kiraly rafle tout sur son passage en gagnant la plupart des tournois auxquels il participe entre 1992 et 1996. Avec son ami Kent Steffes, il remporte au cours de cette dernière année la première finale olympique de l’histoire de la discipline. Malgré quelques ennuis physiques, notamment une grave blessure en 1997, Kiraly termine son impressionnante carrière à 47 ans, en ayant battu tous les records et constitué l’un des palmarès les plus prestigieux de l’histoire du sport.

Kiraly est le seul joueur de volley-ball à avoir été sacré champion olympique à la fois en salle et en beach-volley. Il est également le premier joueur de volley à avoir gagné trois médailles d’or.

 

Partager avec:

Ajouter un commentaire

×