Connexion/Inscription ?
 
Partager avec:

L’équipement pour le cyclotourisme

equipement_cyclotourisme

Que diriez-vous de prendre votre vélo et d’aller visiter un site touristique, un quartier, une ville ou même un pays ? En plus d’être économique et écologique, le cyclotourisme vous permet de voyager de façon autonome.

 

Mais pour cela un équipement est indispensable. Petit tour des incontournables du cyclotourisme.

Pour pratiquer cette activité avec plaisir sans que cela ne se transforme en cauchemar, il vous faut respecter certaines recommandations, notamment concernant le matériel :

 

Le choix du vélo

Il est inutile de vous rappeler que votre vélo doit être confortable. Attention toutefois, un prix élevé n’est pas gage de confort. Si vous avez déjà un vélo, parfois quelques ajustements faits dans des boutiques spécialisées suffisent à retrouver un bon vélo. Si, par contre, vous comptez louer un vélo, essayez-le avant de le prendre.

Une chose est certaine, il faut un engin de bonne qualité, résistant aux intempéries et au poids de la charge. La selle et la position corporelle du cycliste sont très importantes afin d’éviter de vivre un calvaire.

 

Le porte-bagages

Il doit être solide, bien installé à l’arrière du vélo et léger si possible. Certains font même usage d’une remorque.

 

La sacoche

Facile à trouver dans les grandes surfaces de sport comme « Décathlon ». La robustesse et l’étanchéité des matériaux sont les premiers critères à prendre en considération. Il est, par contre, fortement déconseillé de porter un sac-à-dos.

 

Le kit de réparation

La crevaison d’un pneu, la rupture de rayons, la rupture d’un câble de frein ou de dérailleur sont autant de risques à envisager. L’objectif d’un kit de réparation est donc de vous permettre de réparer votre vélo de façon à pouvoir atteindre le vélociste le plus proche. Démonte-pneus, rustines, colle, clefs, une chambre à air de rechange peuvent être aussi très utiles.

 

Matériel pour le signalement à l’attention des automobilistes

La sécurité est de rigueur dans de tels voyages. Il faut redoubler de vigilance par temps de pluie. Un fanion fluorescent sur le côté gauche et le port de vêtements clairs ou fluorescents permettent d’augmenter la visibilité en journée. Un éclairage aux normes réglementaires est indispensable même s’il n’est pas prévu de circuler de nuit. Optez pour un système à « dynamo » qui a l’avantage d’être économique et écologique. La présence de catadioptres est également souhaitable à l’arrière comme sur les flancs.

 

Matériel de camping

Si vous décidez de faire du camping, vous devrez embarquer une tente légère et robuste, un sac de couchage, une lampe de poche, des chandelles longue durée et bien sûr de quoi cuisiner : réchaud portatif, gamelles et autres petits ustensiles… Sans oublier la trousse à pharmacie pour les premiers soins et des vêtements chauds.

C’est avec l’expérience que vous apprendrez à prendre le strict nécessaire. Toutefois, ce matériel dépendra autant du mode d’hébergement que de votre espace de rangement.

 

Partager avec:

Ajouter un commentaire

×