Connexion/Inscription ?
 
Partager avec:

La fédération française de volleyball

FFvb2

Pour tous les fans de volley-ball, il existe une organisation de référence, qui leur permettra d’atteindre leur rêve : pratiquer au niveau professionnel ce sport collectif.

 

L’histoire du volley-ball

 

Au croisement du basket-ball et du tennis, le volley-ball est apparu en 1895 aux Etats-Unis sous le nom de la « mintonette ». Petit à petit, ce jeu, moins violent que ses prédécesseurs, mais dont l’aspect collectif enchante les plus sportifs, conquiert le Canada, l’Amérique Latine… pour enfin gagner l’Europe dans la deuxième partie du vingtième siècle. Il est d’ailleurs intégré aux Jeux olympiques, décliné en deux catégories : le volley-ball en salle et le beachvolley, et ce, dès 1924 à Paris.

 

Le succès de ce jeu se fait vite sentir, et petit à petit le nombre d’équipes présentées grossit, jusqu’à atteindre, en 1996, douze nations participantes. Chacune des cinq confédérations de volley-ball continentales a au moins une fédération nationale affiliée à chaque édition des Jeux olympiques. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce ne sont pas les USA, pays fondateur du sport, qui remportent le plus souvent la victoire : la Russie, les pays de l’Est et le Japon, se révèlent de sérieux concurrents au fil des années. La France, elle, n’a cependant jamais remporté le fameux tournoi.

 

Qu’est-ce que la fédération française de volley-ball?

 

C’est une association qui constitue l’instance dirigeante du volley-ball en France depuis 1936. Elle est basée à Choisy-le-Roi, dans le Val-de-Marne et est présidée par Patrick Kurtz depuis le 31 juillet 2010. Divisée en 1365 clubs, elle ne recense pas moins de 83 000 licenciés. En son sein, on retrouve un comité dirigeant et un bureau exécutif qui s’occupent de la gestion de l’organisation, ainsi que diverses commissions centrales et une direction technique, plus axée sur la mise-en-oeuvre des compétitions de volley-ball. Elle n’agit cependant pas seule, mais s’appuie sur la FIVB (Fédération internationale de volley-ball) et sur la CEV (Confédération européenne de volley-ball), qui, elles, agissent à des niveaux plus globaux.

 

Quels sont ses membres?

 

Elle rassemble les différents licenciés, passionnés de volley-ball, parmi lesquels on retrouve, répartis équitablement, des hommes et des femmes. En effet, on compte presque 64 000 licenciés hommes pour à peu près 57 000 licenciées, les femmes étant tout autant intéressées que les hommes par ce sport collectif. Et elles ne sont pas les seules ! Le nombre de ces adhérents a ainsi doublé depuis sa création en 1936 : on passe de 63 182 membres à 120 452 en 2010. Ceux-ci son divisés en différentes catégories : séniors pour les plus de 21 ans, juniors de 19 à 21 ans et cadet pour les moins de 19 ans. Cette organisation permet de créer des groupes de niveaux, et adapter les règles du jeu à cela. En effet, les placements sont effectués en fonction des catégories, et selon toute logique, la taille des différents joueurs, augmentant avec l’âge.

 

Des championnats de la ligue1 aux départementales

 

Il existe différents niveaux de jeux, plus communément appelés catégories. A chacune d’elle, on attribue 12 clubs.

 

Les statuts professionnels rassemblent les championnats de ligue A féminins et masculins, et championnats de ligue B masculins. Ceux-ci recensent les meilleurs joueurs, qui ont fait du volley-ball leur métier. Les championnats de ligue B femmes, eux, sont situés entre le semi-professionnel et l’amateur.

 

On distingue également les championnats nationaux, qui sont désignés par des chiffres. Les plus hauts sont représentés par le chiffre 1; viennent ensuite les 2, auxquels sont apposées les lettres de A à H selon un ordre décroissant de difficulté. Viennent ensuite les ligues pré-régionales et régionales, puis les comités départementaux, répartis par niveaux.

 

N’hésitez donc pas si vous pratiquez ce sport, très apprécié dans la sphère sportive… Si vous vous orientez vers une carrière de professionnel de volley-ball, tentez votre chance et soumettez votre candidature dans un des clubs de la confédération française.

Partager avec:

Ajouter un commentaire

×