Connexion/Inscription ?
 
Partager avec:

Le bilan de la ligue des Champions

foot

Créé en 1956 sous le nom de « coupe des clubs champions », son succès ne s’est pas dérogé au fil du temps.

 

Durant près de 40 ans, la C1 a mis au prise les champions de tous les pays européens à travers des matchs aller-retour à élimination directe du tour préliminaire jusqu’à la finale ; cette dernière se déroulant sur un match, dans un grand stade européen désigné par l’UEFA.

Mais il est loin le temps où les « petits clubs » pouvaient créer l’exploit et parvenir au sommet du football européen. L’aspect financier a pris le dessus et la compétition a changé progressivement de formule dans les années 90 pour devenir la Ligue des champions. La phase de poule a remplacé les matchs à élimination directe à partir de 1992 pour offrir aux spectateurs et surtout aux téléspectateurs un plus grand nombre de matchs.

Malgré ces changements, l’attrait pour cette prestigieuse compétition n’a cessé de croître. Malgré son nom, il n’est plus nécessaire de devenir champions pour participer à la C1. Les meilleurs nations bénéficient ainsi d’un quota qui leur permet d’avoir jusqu’à 4 qualifiés. Un quota ouvrant ainsi les portes de la compétition aux clubs les plus prestigieux chaque saison.

Aujourd’hui, les affiches sont nombreuses avec des équipes comme le Real Madrid ou Barcelone pour l’Espagne, le Milan AC, la Juventus de Turin ou l’Inter de Milan en Italie, le « big four » anglais composé de Manchester, Arsenal, Chelsea ou Liverpool ; le Bayern Munich en Allemagne ou encore Marseille ou Lyon en France.

De grandes équipes  qui ont jalonnées l’histoire la ligue des champions:

Le Real Madrid, recordman des titres en C1 avec 9 succès a connu 2 périodes fastes : 5 victoires lors des 5 premières éditions (1956 à 1960) avec une équipe emmené par Alfredo Di Stefano & Raymond Kopa. Après un 6e titre en 1966, plus de 30 ans de patience auront été nécessaires pour assister aux sacres des « galactiques » du président Florentino Perez (1998-2000-2002). Entre temps, plusieurs hégémonies ont marqué les esprits comme l’Ajax d’Amsterdam de Johan Cruyff (1971 à 73) le Bayern de Munich de Franz Beckenbauer (1974 à 76) ou encore le Milan AC de Marco Van Basten, dernier club à avoir réussi à conserver son titre (1989-1990).

Coté Français, seul l’Olympique de Marseille du président Bernard Tapis aura réussi l’exploit de remporté le trophée en 1993 (victoire contre le Milan AC 1-0) à l’inverse des nombreuses finales (Reims en 1956 & 59), « les verts » de St Etienne (1976), Marseille (1991), et Monaco(2004).

Les légendes se construisent à travers les décennies faites de nouveaux exploits.

Une nouvelle page pourrait s’ouvrir avec Lionel Messi et le FC Barcelone, en passe de pouvoir signé un doublé grâce à la nouvelle perle argentine, en passe d’égaler le mythique Diego Maradona.

Le football évolue mais la passion reste la même pour ce sport, le préféré des européens, le plus populaire au monde, qui n’a pas fini de faire vibrer les foules pour encore de nombreuses décennies.

Partager avec:

Ajouter un commentaire

×