Connexion/Inscription ?
 
Partager avec:

Le cyclisme, une passion, un métier

cyclisme

Devenir cycliste professionnel est un doux rêve que caressent des centaines de milliers de jeunes inscrits dans les clubs de cyclisme en France. Mais comme tout sport que l’on pratique à haut niveau, le cyclisme réclame une abnégation, une passion et beaucoup de travail si l’on souhaite réussir à monter sur la plus haute marche du podium.

 

 

Il n’est pas obligatoire de commencer le cyclisme très tôt contrairement à ce que l’on pourrait penser. De grands champions comme Bernard Hinault était monté sur un vélo à l’âge de 16 ans par exemple ! Il est toutefois essentiel de s’entraîner régulièrement et de se fixer des objectifs ambitieux mais réalisables en fonction de ses capacités physiques. Le suivi d’un coach mais aussi d’un médecin sont indispensables lorsque l’on souhaite pratiquer un sport à haut niveau alors ne négligez pas ces soutiens qui participeront à votre réussite.

 

Selon les cyclistes, leurs capacités et leurs besoins, les séances d’entraînement se dérouleront différemment. Le coach devra en effet adapter son style aux besoins de son « poulain » : séances de vélo (plat et montagne), musculation et étirement mais aussi phases de relaxation et de repos : tout doit être équilibré. Une moyenne de 4 à 5 heures de vélo par jour est toutefois recommandée pour que le corps puisse suffisamment se former ce qui représente environ 35 000 km par an. Pour être bon au vélo, il faut faire du vélo : avaler des kilomètres et faire de la route.

 

Pour finir, c’est la participation à des courses de plus ou moins grande envergure en fonction du niveau du sportif, qui lui permettra de faire du cyclisme son métier. Les champions qui peuvent vivre de leur passion sont rares car pour cela, il faut avant tout faire ses preuves sur la route et remporter des trophées !

Partager avec:

Ajouter un commentaire

×