Connexion/Inscription ?
 
Partager avec:

Les Frères Cès

Ces

Chez les Cès, le volley est une histoire de famille, le beach-volley l’est également devenu.

Si l’ainé Kevin s’est construit une image sur la plage, son frère Andy est lui passé par les parquets, mais la famille a pris le dessus et les deux frangins n’ont désormais qu’un seul objectif : se qualifier pour les Jeux Olympiques de Londres en 2012.

 

Le Volley-ball : une évidence

Fils de Denis Cès, joueur de volley en son temps, Kévin (né le 21 juillet 1980), l’ainé et Andy (né le 3 juillet 1982) ont grandi dans le volley-ball, mais également le beach-volley sur les plages héraultaises de Palavas ou La Grande Motte.

Ils ont également pu compter sur le cadet de la famille, Stanley, devenu lui aussi joueur de haut niveau.

Et si Kevin a vite opté pour le beach, Andy s’est lui investi dans les salles. Il a joué dans de nombreux clubs de Pro A (désormais ligue A) tels que Toulouse, Rennes et Narbonne au poste de pointu. Des prestations qui lui ont valu 17 sélections en équipe de France de volley-ball, tout en passant les mois d’été à jouer au beach.

Durant ce temps, Kevin a atteint le haut niveau français en beach, où il forme la paire n°1 de la France avec Fabien Dugrip. Mais son rêve est de jouer avec son frère…

 

Les retrouvailles

En 2006, changement de cap, Andy se lasse des parquets et se laisse convaincre par son frère de se lancer dans le beach-volley de haut niveau. Il remporte le France Beach Volley tour. De son coté, Kévin se sépare de son coéquipier et décide de former la paire avec son frère. Le challenge est de taille, les deux frangins veulent se qualifier pour les Jeux Olympiques.

Malheureusement, l’apprentissage du haut niveau et les automatismes entre les 2 frères tardent et malgré un titre national, c’est un constat d’échec !

Avec une 43e place mondiale à la fin de la saison 2007, les frères Cès voient s’envoler la qualification olympique pour Pékin.

 

Objectif Londres 2012

La saison 2008 leur permet de revoir leurs ambitions à la hausse. Finaliste de l’Open de Bahreïn, de Lucerne et demi-finaliste à Dubaï, ils réalisent leur meilleure saison avec une 13e place mondiale à la fin de la saison. Ils obtiennent le titre de l’équipe ayant le plus progressé sur l’année 2008 de la part de la FIVB (Fédération Internationale de Volley-Ball).

En 2009, il faut confirmer et avec un 3e titre consécutif de champion de France, une victoire au championnat de Nouvelle-Zélande et 3 places dans le top 5 à Moscou, Kristiansand et aux Masters d’Angleterre, ils se maintiennent en haut de la hiérarchie mondiale avec une 14e place finale.

Malheureusement, l’année 2010 est plus décevante avec un 28e rang mondial à la fin de la saison et aucune place dans le dernier carré des principales épreuves du calendrier.

 

La saison 2011 est déterminante dans la qualification olympique. Nul doute que la motivation des frères Cès sera à son paroxysme pour ne pas manquer les Jeux de Londres, sans doute leur dernière chance olympique.

 

Partager avec:

Ajouter un commentaire

×